Une histoire de caca: suite et fin.

toddler-on-toilet

Threenager et moi nous sommes livrés une guerre à coup d’étrons et de couches puantes pendant des mois.  Partout, j’ai cherché la tactique, le plan d’attaque, pour le mettre k.o.  J’en avais plus qu’assez de changer des couches qui me donnaient des hauts-le-coeur.  Il vivra centenaire c’t’enfant-là!

Je n’en pouvais plus de lire partout que je devais être patiente et encore attendre que môssieur soit prêt.  Basta!

Alors en tant que parents irrespectueux du rythme de notre enfant mon homme et moi avons élaboré un plan diabolique…  On a arrêté de lui mettre des couches.  Pas même pour la nuit.

qfxxfgThreenager s’est retenu d’aller à la selle pendant des jours.

On a fini par le piéger et l’amener faire un premier caca sur la toilette.  Mais la guerre était loin d’être gagnée!  On avait remporté une bataille.

Vite, il a repris goût aux félicitations, aux applaudissements, aux récompenses.   Être la vedette de l’heure lui a plu.  On avait percé une brèche.

Il s’est remis à lire « Non, pas le pot! » (de Stephanie Blake) qu’il connaît par cœur et à regarder le vidéo Le beau caca content en boucles.

Threenager ne se retenait plus pour faire caca. Il réclamait son étoile et son gros BRAVO!
Mais, il ne demandait à y aller de lui-même. Ce n’était qu’une question de temps. Maintenant, il dit quand il a envie, fait sa petite business et réclame son étoile.  Page2On a pas flanché! On tenait à gagner cette guerre contre le pèteux de notre 3nager. D’accord, je vous le concède, je ne change plus ses couches dégoutantes, je dois laver ses draps environ trois fois par semaine, parce qu’il fait encore souvent pipi au lit. Page1 Mais je considère quand même que nous avons fait un trèèès grand pas en avant.
Lui, il avait besoin qu’on le pousse.  Il était fier d’appeler son père au bureau pour lui annoncer qu’il venait d’envoyer un fax.  Il était content d’appeler mamie pour lui dire qu’il avait fait une gros caca dans la toilette.  Il était très heureux quand sa ma tante P. l’a appelé pour l’encourager.

Les calendriers que je lui ai fait l’aident à voir ses progrès.   Choisir son collant après avoir fait sa grosse commission ou dessiner un soleil, je l’avoue assez abstrait, pour noter qu’il a passé une nuit au sec lui font plaisir.

J’avais lu sur un forum qu’un pédopsychiatre avait suggéré à une mère d’une petite fille de l’âge de mon 3nager d’enlever la couche deux nuits par semaine.  Elle a suivit son conseil et cela avait fonctionné.  Comme quoi parfois attendre n’est peut-être pas toujours la meilleure des solutions.

Bien sur, si mon coco avait eu des problèmes intestinaux, avait été sujet à la constipation par exemple j’y aurais pensé à deux fois avant de supprimer totalement les couches.  J’aurais essayé ce truc à la place.

Finalement tout s’est bien déroulé.  Notre 3nager est le champion du caca  sur la toilette.  Le héros de la chasse d’eau.  Maître ès excrementum latrina 😉

DiplomeComment cela s’est-il passé avec votre marmot?

À bientôt!

Marmaille