Le petit dormeur

Ça fait quatre ans que Threenager nous réveille à toutes les nuits.  En moyenne deux fois par nuit.  Ça fait belle lurette qu’il ne fait plus de sieste l’après-midi, parce qu’autrement il ne ferme l’œil que vers minuit.

J’ai lu des forums, des livres, des articles sur le sujet.  J’ai essayé l’aromathérapie, le faire se dépenser, lui lire des histoires, lui chanter des berceuses.  Regarder la télé.  Ne pas regarder la télé.  Le coucher plus tôt.  Le coucher plus tard.  Passer plus de temps avec lui.  Lui faire boire de la camomille infusée dans du lait chaud.  On nous a conseillé la mélatonine.  Rien n’assomme cet enfant.  Le marchand de sable semble nous boycotter.  Morphée quant à elle semble ignorer notre adresse.

Comme tout parent qui aime son enfant, je m’inquiète de la qualité et de la quantité de sommeil de mon tannant.  Malheureusement, je ne trouve de réconfort nulle part.

Il se réveille la nuit pour faire pipi, pour voir son père, pour boire de l’eau.  Il allumait même le plafonnier!!!  Il avait assez dormi il voulait jouer avec sa sœur…  J’ai fini par enlever le plafonnier.  Désormais il y a une lampe, hors de sa portée et une lampe de sel pour la nuit dans leur chambre.  Le sommeil le fuit comme la peste.  Si lui ne souffre pas de ce court temps de repos, à la longue, j’en ai non seulement plein mon casque, mais je suis complètement épuisée.

Il a toujours été un petit dormeur.  Il a également le sommeil léger.  Quand il était bébé, j’évitais les visites pendant sa sieste, on évitait certaines tâches domestiques, bref, on arrêtait de vivre le temps qu’il dorme, pour nous, avoir un peu de temps à consacrer à autre chose que lui.  Du répit?  Jamais!

Quand il était plus petit, le moindre changement dans sa routine allait de paire avec une nuit agitée, entrecoupée.  L’enfer!  Une visite chez mamie et papy?  Un plaisir le jour, mais un bordel garantit la nuit.  Disons qu’il a eu sa façon à lui de nous faire savoir que ce qui nous semblait banal pour nous, était pour lui, beaucoup trop de stimulations.

Me retrouver avec un enfant qui dormait si peu et si légèrement m’a prise au dépourvue.  Metal Ado dormait comme un loir, au bruit, à la lumière, partout, n’importe où.  Il faisait ses siestes et allait lui-même se coucher quand il se sentait fatigué.  Il se couchait tôt dormait bien pendant 12 heures.  Tout un contraste.  Déboussolant.

Il vieillit, il mature un peu, mais rien n’est réglé.  Loin de là…

Récemment, on m’a conseillé de le masser.  Pas des effleurements.  Mais des massages profonds pour le relaxer.  Il gigotait et combattait les effets relaxants du toucher.  Ça prenait un peu de temps à le faire se calmer et se détendre pour profiter de son massage.

J’ai cherché les massages qui mènent à l’endormissement.  De fil en aiguille, j’ai trouvé une recette pour faire une huile à massage maison à base d’herbes.  C’est Debra de Sweet kisses and dirty dishes qui raconte souffrir d’insomnie.  Elle mentionne également que sa progéniture semble suivre le même chemin d’insomniaque qu’elle.

Debra a concocté une recette d’huile à massage qui favoriserait l’endormissement et l’aiderait à bien dormir.  J’ai validé une ou deux petites choses, puis je suis allée acheter mes herbes chez Anatol et j’ai concocté la potion magique.

Hier et ce soir, avant l’heure du dodo j’ai massé mon coco avec cette huile.  Autant la veille qu’aujourd’hui, il s’est endormit pendant que je le massais.  J’espère seulement qu’il aura une deuxième bonne nuit (consécutive) de sommeil.

L’huile à massage contient de la lavande, de la cataire, de la camomille, de l’huile d’olive et de l’huile de noix de coco.

Selon Passeport santé, site de référence fiable, l’usage de la lavande pour traiter l’insomnie est reconnue.

La camomille est reconnue pour ses propriétés relaxantes.

La cataire ou herbe à chat est traditionnellement utilisée pour traiter l’insomnie et l’agitation.

Selon Top santé, l’huile d’olive est aussi bonne pour la peau que pour notre santé.

Quant à l’huile de noix de coco elle serait l’alliée des peaux sèches et rêches en plus d’être riche en vitamines à A & E.

Que de bonnes choses dans cette potion magique!  Mais attention!  Ça ne se fait pas en deux minutes.  Il faut laisser les huiles s’infuser des herbes pendant quelques heures, laisser refroidir, filtrer, puis mettre en pot ou en bouteille.

Voici la recette et comment faire:

Cataire, lavande, camomille

Cataire, lavande, camomille

Stérilisez votre matériel: pot à cuisson et couvercle, bol, tamis, entonnoir, bouteille en verre colorée de 500 ml avec bouchon.

Dans un grand pot d’une contenance d’un litre propre et stérilisé, versez vos herbes sèches

1/2 T. lavande

1/2 T. cataire

1/4 T. camomille

Puis, versez deux parts égales d’huile d’olive et d’huile de noix de coco; j’ai mis 1 1/2 T. de chacune.

Mettez le couvercle sur le pot et serrez bien.  Déposez votre pot dans une casserole assez profonde.  Mettez de l’eau jusqu’au niveau de votre mélange.  Laissez infuser à feu très doux pendant environ quatre heures.

L’eau ne doit jamais bouillir.  Jamais.

Au bout de quatre heures, éteignez le feu et laissez le tout ainsi une autre heure.

Laissez votre huile refroidir puis filtrez-la avec de l’étamine.  Si non un tamis fin.

À l’aide de l’entonnoir, versez l’huile filtrée dans la bouteille.

Vous pouvez ajouter une goutte de vitamine E en guise d’agent de conservation.  Conservez votre huile à massage dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.  Étiquettez-la.

Appliquez autant d’huile que vous en avez besoin lors d’un massage relaxantHuile à massageLe mélange huile d’olive et huile de coco donne un arôme fruité.  Si vous préférez, vous pouvez utiliser une huile plus neutre.  L’odeur de l’huile à massage n’est pas forte comme quand on sent des huiles essentielles par exemple.  Mais ça semble bien faire l’effet désiré sur mon coco.  Dans le fond rien ne vous oblige à mélanger des huiles.  Vous pourriez facilement optez pour n’utiliser que de l’huile de pépin de raisins par exemple.

C’est vrai que les huiles coûtent cher, mais vu le rendement, ça reste quand même assez économique.  Je l’avoue c’est du time consuming mais ça vaut la peine d’être essayé au moins une fois.

Vous, que faites-vous pour faire dormir votre petit insomniaque?

Marmaille Zzzzzz