Les préparations commerciales de bouillon de légumes, poisson, poulet et bœuf font partie de notre quotidien.  Ces bouillons sont utilisés dans une multitudes de recettes; riz, risottos, soupes, sauces et ça continu presque à l’infini.  Le grave défaut des bouillons du commerce est sa trop grande concentration en sodium.  Cet éternel coupable; le sel.  Je ne peux pas passer sous silence la liste des ingrédients dont on peut questionner leur pertinence dans la composition d’un bouillon: huile végétale partiellement hydrogénée, protéine de blé hydrolysé, amidon, exhausteur de goût…  Que dire des ingrédients dont leurs noms sont imprononçables?  Maltodextrine, glutamate de sodium, E365…

La qualité des bouillons maison est de bien supérieure à ce qu’on achète à l’épicerie.  La teneur en sel est beaucoup moindre.  On sait aussi ce que ça contient puisque nous l’avons mitonné.  Mais les bouillons maison ont un inconvénient.  Le rangement.  Les gros pots de bouillon dans le frigo ou le congélateur prennent de la place.  Si on le congèle, il faut s’assurer de penser à le décongeler à temps pour l’utiliser.

J’ai décidé de faire  du bouillon de légumes maison que j’allais déshydrater et réduire en poudre.  C’était parfait pour passer les dernières branches de céleri fanées qui dormait dans mon frigo.  Même chose pour cette botte de persil à demi consommée.  Des carottes, de l’oignon et de l’ail.  Sans oublié le sel, mais en très petite quantité.  De l’ordre de 2% de la masse de légumes.  J’ai choisi d’y mettre du sel gris.  À table, on sale au sel rose de l’Himalaya.

J’ai pris mes ingrédients et je les ai mis dans le robot pour tout hacher menu.Pour concentrer les saveurs et faire évaporer le plus d’eau des légumes possible, j’ai cuits mes légumes 20 minutes à feu moyen.  Je n’ai rien ajouté d’autre.  Que leur jus de cuisson, qui s’est évaporé.J’ai allumé mon déshydrateur.  Je l’ai réglé à 135° F.  J’ai étendu mes légumes sur les feuilles de silicone en couches minces.  Je les ai laissé déshydrater toute la nuit.  Quand les légumes ont été complètement secs, je les ai versé dans un petit robot pour tout réduire en poudre.  Mais…  C’était trop grand. J’ai essayé avec le mélangeur à pied.  Ça n’allait pas du tout.  Le mortier, long et peu efficace.  Je me suis rabattue sur un moulin à café un peu trop gros pour la tâche.  L’idéal est ce genre de moulin à café ou à épices. 

Le mien a rendu l’âme après presque 10 ans de bons et loyaux services.  Je dois m’en procurer un autre.

Le bouillon de légumes maison est très odorant.  C’est un monde de différences d’avec ce qu’on achète à l’épicerie.  On l’utilise de la même façon que le bouillon commercial.  Il contient des légumes comme ingrédient principal et n’a que très peu de sel.  Le seul point négatif c’est le rendement.  Plus de 500 gr de légumes, ne donnent qu’un demi pot d’épice au final.  On peut facilement doubler ou tripler la recette.  Ça dépend de la capacité de notre déshydrateur.  Ça vaut la peine de tenter l’expérience au moins une fois.  De plus, on peut adapter la recette d’après ce qu’on a sous la main.  J’y suis allée avec une recette basique.  J’aurais pu y mettre bien d’autres choses. Échalote française, oignon vert, courgette, ciboulette, thym, poireau, cresson, tomate…  Les possibilités sont très grandes.  C’est un bon moyen de passer  des légumes et des herbes en manque de vitalité.  C’est l’alternative par excellence aux bouillons commerciaux.

Voici ma recette de bouillon de légumes en poudre.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bouillon de légumes maison au déshydrateur
Print Recipe
Du bouillon de légumes en poudre maison au déshydrateur dont l'ingrédient principal n'est pas le sel, mais des légumes et des herbes. Un bouillon très odorant, l'alternative par excellence aux préparations commerciales pleines de sel.
Portions
1 pot d'épice
Temps d'Attente
6 - 8 heures
Portions
1 pot d'épice
Temps d'Attente
6 - 8 heures
Bouillon de légumes maison au déshydrateur
Print Recipe
Du bouillon de légumes en poudre maison au déshydrateur dont l'ingrédient principal n'est pas le sel, mais des légumes et des herbes. Un bouillon très odorant, l'alternative par excellence aux préparations commerciales pleines de sel.
Portions
1 pot d'épice
Temps d'Attente
6 - 8 heures
Portions
1 pot d'épice
Temps d'Attente
6 - 8 heures
Ingrédients
  • 2 grosses carottes lavées, brossées, extrémités coupées, coupées en tronçons
  • 3 branches céleri avec les feuilles, lavées, parées, coupées en tronçons
  • 1 oignon pelé, coupé en quartiers
  • 1 gousse ail pelée
  • 5 - 10 branches persil plat lavé, coupé
  • 10 gr sel
Portions: pot d'épice
Instructions
Robot culinaire
  1. Après avoir parer les légumes, mettez-les dans le bol du robot et ajoutez le sel. Hachez le tout finement.
Cuisinière
  1. Versez les légumes hachés dans une casserole à fond épais. Déposez sur le rond et laissez cuire à feu moyen pendant 20 minutes dans leur jus. Le liquide s'évaporera et les saveurs se concentreront.
Déshydrateur
  1. Allumez le déshydrateur. Réglez le thermostat à 135° F. Couvrez les clayettes du déshydrateur de papier parchemin ou de feuilles en silicone. Étendez la préparation de légumes sur les clayettes en couches minces; 3 à 5 mm maximum. Laissez les légumes se déshydrater jusqu'à ce qu'ils soient complètement secs. Éteignez le déshydrateur. Laissez refroidir complètement.
Moulin à café
  1. Au moulin à café réduisez en poudre les légumes déshydratés. Conservez le bouillon de légumes en poudre dans un pot qui ferme hermétiquement. Utilisez-le comme le bouillon commercial.
Notes

Pour toute question ou commentaire ne vous gênez pas pour m'écrire il me fera plaisir de vous répondre.

Marmaille 😉

Partager cette recette
 
Propulsé parWP Ultimate Recipe