Jupon vintage pour mon petit chat sauvage

Je continue ma couture d’été pour ma petite sauvageonne.  J’ai fait quelques robes légères, des robes de nuit et aujourd’hui, j’ai fait un jupon.  Jupon qui servira de vêtement de nuit pour ma petite mademoiselle.

J’avais acheté un patron vintage que Simplicity a réimprimé. 2629

J’avais ouvert la pochette, lu les directives en diagonale et rangé dans un classeur.  Je cherchais un autre modèle de robe de nuit à coudre pour mon petit chat sauvage et je ne trouvais rien.  C’est quoi l’idée de coudre des jaquettes d’été longues jusqu’aux genoux?

J’ai sorti l’enveloppe du tiroir et j’étais plus ou moins contente de m’en servir.  J’aime les patrons comme Kwik Sew.  Je déteste le papier des patrons Simplicity, Burda, McCall’s.  Ils sont comme des draps contours; impossibles à replier pour que ça rentre parfaitement dans son enveloppe.

J’ai fini par me dire tant qu’à l’avoir acheté, aussi bien le rentabiliser.

J’allais relever des défis aujourd’hui.  Le modèle est prévu pour être bordé de dentelle à l’encolure et aux ouvertures des bras…  J’ai mis du biais.  (Soupir)  Quelles bonnes idées j’ai des fois!  Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?  J’allais coudre un volant froncé pour la première fois.  Je n’ai peur de rien!  J’ai pas frette aux yeux comme on dit.

J’avais tracer et tailler mes pièces hier soir.  Je n’ai commencé à coudre que vers 14 heures 30 aujourd’hui.  J’ai terminé après le souper, vers 20 heures 45.  Épuisée…

Je m’en suis bien tirée pour mon volant froncé.  Pour m’aider j’ai regardé ce vidéo en français. Mais, j’ai appris que la dame triche!
J’ai aussi trouvé un tutoriel en anglais, où j’ai appris comment à la fois assembler et froncer mon volant. J’avais qu’à prendre le coup de main pour froncer et je trouve que je m’en suis bien tirée.
Make it love it.com nous montre la façon trichée et la vraie technique. J’ai utilisé la vraie technique et je me suis impressionnée moi-même.

Poser du biais… Je ne suis pas bonne, jamais satisfaite de la finition quand je le fais. Je n’arrive jamais à attraper le biais en-dessous. J’avais trouvé ce tutoriel, mais malgré les photos et les explications, j’ai réussi à ne pas y arriver. Drôle de phrase, mais c’est ça.
J’arrive à coudre mon biais dans les courbes sans problème, mais les coins! L’horreur! J’en arrache. J’ai fait ce que j’ai pu après avoir regardé ce vidéo même si sa méthode me semble peu orthodoxe.
C’est clair, j’ai besoin d’un cours intensif: Biais 101. À venir, quand mamie aura le temps, ce qui je l’espère sera très bientôt! 🙂

Avec tout le temps que j’ai pris pour confectionner mon joli jupon vintage, le soleil était couché. Voici mon œuvre, que je ne qualifie pas de chef d’œuvre. Un petit jupon grandeur 12 mois en coton, boutonné sur les épaules.IMAG0002Il est tout de même joli et je suis certaine que mon petit chat sauvage dormira confortablement habillée de cette jaquette lors des nuits chaudes d’été.  Malgré ma difficulté à poser du biais selon les règles de l’art, j’en confectionnerai d’autres avec des imprimés plus punchés de pois multicolores et des pop sicles.  Je continuerai à chercher un tutoriel clair pour bien poser mon biais en coin et être enfin satisfaite de ma finition.  Qui sait, j’arriverai peut-être à attraper le biais du dessous?  Mais si vous trouvez avant moi, faites-moi savoir!  😉

IMAG0010

Simplicity 2629 Vintage ’48

 

Simplicity 2629 Vintage '48.

Simplicity 2629 Vintage ’48.

IMAG0010

Simplicity 2629 Vintage ’48

Simplicity 2629 Vintage '48

Simplicity 2629 Vintage ’48

Marmaille

Dodo confo pour mon petit chat sauvage

IMAG3272

L’an dernier, pour Threenager qui n’était encore qu’un gentil petit garçon de deux ans, je m’étais lancée dans toute une production de pyjamas d’été. Rien de compliqué: camisoles et boxers. J’avais recyclé des t-shirts de mon ado pour faire les camisoles et j’avais tout un lot de flanelle. Les pyjamas étaient assez grands pour qu’il puisse les porter un nouvel été.

Cette année, c’est notre chat sauvage qui a besoin de pyjamas d’été. Je pourrais me contenter de la faire dormir en camisole et en couche, mais je voulais la voir porter quelque chose de plus joli. Je voulais un vêtement de nuit simple à faire, facile à porter et confortable pour elle et que je n’aurais pas besoin d’enlever lors des changements de couches. La robe de nuit!

J’ai cherché pendant des heures pour trouver « le » modèle qui allait faire mon bonheur. Devinez quoi? Je n’ai rien trouvé dans les patrons gratuits sur le Net qui me plaisait. Trop habillée, trop long, trop compliqué, trop simple… J’ai opté pour un modèle de robe! Une robe d’été en coton extensible. Je l’aime! Elle est parfaite!
g134142
La Racerback dress est un fort joli modèle de robe d’été tout aller.
Je me suis dit dès que je l’ai vu que je pourrais en faire la parfaite robe de nuit pour mon petit chat sauvage.

Crafter hour blog.com offre gratuitement un patron multi tailles allant de 12-18 mois à sept-huit ans. Le patron est très bien fait. Son tutoriel est très clair. La preuve, j’ai enfin compris comment bien faire des fronces. Je ne comprenais pas, je n’avais pas le truc. Oui, encore un site en anglais! Je vous ai dit pourquoi hier.

Ce matin, après mon café et les déjeuners, je me suis mise au travail. J’ai pris deux heures environ pour faire la première. Faut dire que je dois en même temps m’occuper de Threenager et de mon petit chat sauvage!
Voyant la facilité et la rapidité avec laquelle j’avais réussi à faire ma première robe de nuit, j’ai décidé d’en faire une deuxième, j’ai mis environ une heure trente de la coupe à la dernière couture. J’ai vite envoyé une photo de mon chef d’œuvre à mon homme qui m’a répondu texto: – » J’adore! »
IMAG3274IMAG3276

J’ai encore plein de beaux tissus qui m’ont été donnés (Bonjour madame C.D.! ;)) que je pourrai utiliser pour confectionner d’autres de ces jolies robes de nuit.
Devinez ce que je ferai encore demain?
En attendant, mon petit chat sauvage fait un beau dodo habillée de petits cœurs roses.

À bientôt!
Marmaille 😉

Chic, chic mon petit chat sauvage!

IMAG3266

La semaine dernière, Galarneau nous a fait l’honneur de sa présence.  Sa lumière, sa chaleur et la bonne humeur qu’il amène avec lui étaient les bienvenus.

Au rancard les bottes, manteaux d’hiver.  Sur la patère les vestes.  C’est le retour festif des tenues légères.

Hier et aujourd’hui, on aurait cru que l’automne s’installait déjà.  Était-ce qu’un mirage les cuisses potelées de mon petit chat sauvage en petits shorts?  Je me suis dit que j’allais tenter un tour de passe-passe  pour encourager la belle saison à s’installer une fois pour toute.

J’ai profité de ma journée d’hier pour confectionner trois jolie robes pour mon petit chat sauvage.  Sa garde-robe d’été est très limitée alors j’ai commencé à lui coudre des robes.
Les « pillowcase dress » sont très populaires et j’avais très envie de voir ma sauvageonne en porter.
J’ai cherché un tutoriel pendant un moment. J’ai trouvé celui de Sew like my mom.com bien que le tutoriel soit en anglais, il est d’une facilité déconcertante à comprendre. De plus, ce modèle de robe se fait en un tourne main. J’en ai fait trois hier. Oui, trois!
IMAG3267IMAG3268

En gros, Sew like my mom.com ne propose qu’un tutoriel, aucun patron. Un tableau de mesures et deux tutoriels en fait. L’édition machine à coudre et l’édition surjeteuse.
Vous n’aurez qu’à tailler deux rectangles de tissu, les assembler, faire les trous pour les bras, coudre les coulisses pour les rubans et piquer l’ourlet, insérer vos rubans pour les liens.

Aujourd’hui, j’ai essayé un nouveau patron. Gratuit! J’aime les petites robes paysannes avec leurs manches un peu bouffantes, leur coupe ample et la facilité avec laquelle elle se porte. Scattered thoughts of a crafty mom.com offre un patron multi tailles et plusieurs tutoriels. Le modèle de robe paysanne offre plusieurs possibilités de modifications. Pour ma part, je suis restée assez conventionnelle, seulement, j’ai décidé de mettre une bande de tissu à la basse de la robe.IMAG3269

Scattered thoughts of a crafty mom.com est un site unilingue anglais, lui aussi, mais les explications, accompagnées de photos sont très faciles à suivre.

Pourquoi toujours en anglais? C’est très simple. Il semble que du côté francophone, Internet servent plus à se vanter de nos talents que de partager notre savoir. Alors que du côté anglophone on partage avec beaucoup de générosité des patrons et des techniques de couture. Dommage, mais ce sont les faits.
Si jamais des francophones demandaient des tutoriels pour les modèles dont je vous ai entretenu ici, il me fera plaisir d’en publier.

Dès demain, je ferai une robe de nuit d’été pour mon petit chat sauvage. Ce sera l’occasion de tester un patron gratuit. 😉

D’ici là, à bientôt!
Marmaille