Les vieilles chemises de papy

Il pleut, il pleut bergère, rentre tes blancs moutons…

Quoi faire une journée de pluie? Bien oui, de la couture!

Avant-hier, en faisant du ménage dans ma chambre, je suis tombée sur une pile de chemises. D’anciennes chemises qui appartenaient à papy. Mamie me les avait données quand mon homme avait été opéré à la colonne cervicale. Puis, elle m’avait dit d’en faire ce que je voulais quand mon homme n’en aurait plus besoin. Je les avais rangées et oubliées. Voilà qu’elles sont réapparues cette semaine.

J’ai récemment publié un couturiel pour coudre un tablier réversible. Je mentionnais qu’on pouvait très bien coudre un de ces petits tabliers en recyclant de vieilles chemises par exemple. La preuve est faite et la voici.

J’ai choisi ces deux chemises de taille moyenne. 2016-10-7--14-48-24J’ai taillé mes pièces. J’ai pris les dos de chemises pour tailler les pièces du devant du tablier. Les devants des chemises ont servies à tailler les pièces du dos du tablier. 2016-10-7--14-50-07J’ai suivi les mêmes étapes pour la confection. En moins d’une heure j’avais un autre joli tablier pour ma sauvageonne. 2016-10-7--14-54-16

2016-10-7--14-57-33

À la fin du couturiel du tablier réversible, je vous disais avoir utilisé le patron publié par Japanese sewing books pour me faire un tablier. Voici le résultat. 2016-10-7--15-01-03Il est fait que d’une simple épaisseur de tissu.  Il n’est donc pas réversible.  J’avais choisi le tissu kitsch à grosses fleurs que mamie m’avait donné. Elle l’avait depuis Mathusalem. Ok, mamie n’est pas aussi vieille, mais elle l’avait depuis longtemps. Je le trouvais beau et il me rappelait ma grand-mère, ses rideaux, mon enfance. J’avais des tissus qui s’agençaient parfaitement pour faire du biais. Je porte très souvent mon tablier. Quand je joue dans la farine et la pâte ça m’évite de m’en mettre partout. Il couvre bien. Il est confortable. Je l’aurai pour plusieurs années.

Je retourne à ma couture, j’ai encore des piles de tissus dans lesquelles choisir.

À bientôt!

Marmaille 😉

Petit tablier 2 en 1… Magie!

2016-05-7--22-51-52Vous le savez déjà, j’aime coudre des tabliers.  J’aime aussi coudre « du réversible ».  Je trouve les tabliers croisés dans le dos beaucoup plus confortables que ceux ayant une ganse qui passe autour du cou.  Cette ganse met une pression à la fois désagréable et inconfortable.  Autre avantage de ce modèle de tablier c’est qu’il n’y a rien à attacher.  On le passe au-dessus de la tête, puis les bras et on est en affaire.

Il y a environ deux ans, j’en avais fait un joli et masculin pour 3nager.  À cette époque on passait nos journées que tout les deux.  Nous faisions souvent des gâteaux, muffins et biscuits ensemble.  Il adorait ça.  Il aimait verser les ingrédients, mélanger  mais surtout goûter.2016-05-7--22-36-55Aujourd’hui, ce tablier est devenu un peu juste pour 3nager.  Mais il va bien à ma sauvageonne.  Ça m’a donné une idée.

Je trouve plus pratique qu’elle mette un tablier pendant les repas quand elle porte une robe.  Malheureusement, je ne trouvais plus le patron de ce tablier.  Mais, j’en avais trouvé d’autres, sur un site… japonais.  Je les avais imprimé et je les gardais précieusement dans ma bibliothèque.

Le patron est offert en trois tailles et est gratuit.  Normalement il est fait qu’avec une épaisseur de tissu.  Je ne sais pas si les valeurs de couture sont incluses.  Puisqu’on ne coud pas une robe de mariée, ce n’est pas très grave.  Mais j’ai pu lire un « 1 cm ».  Enfin, habituellement le tablier est fait d’une épaisseur de tissu et on pose un biais pour le contour.  À titre indicatif, ma fille mesure 35 5/8″ (90 cm) et la taille 100 – 110, lui va très bien.  Par goût, je l’ai allongé 1 1/2″ (3, 8 cm).

Et…  J’ai fait un tablier réversible!  Les combinaisons de tissus possibles sont nombreuses.  Coton/coton, coton/ratine, coton/pul, pul/pul…  Mais avant, vous devez imprimer votre patron.  Il se trouve sur le site japonais Nuimonotictac mameshibori.net.

2016-05-7--23-30-50J’ai coupé mes tissus comme indiqué par les traits rouge et bleu.  ON NE DÉCOUPE PAS LE PETIT RECTANGLE.  2016-05-7--21-43-09J’ai placé les tissus endroits contre endroits, de façon à ce que les côtés qui font les bretelles se croisent.  J’ai fait les coutures latérales à 3/8″ (1 cm).  J’ai ensuite pressé les coutures au fer.2016-05-7--21-54-51Tant qu’à presser mes couture latérales, j’en ai profité pour faire un rentré de 3/8″ (1 cm) sur le haut du tablier.  À présent, on ouvre les deux tabliers, on les pose ensemble endroit contre endroit.2016-05-7--21-52-59J’ai épinglé tout le tour.  Puis j’ai cousu à 1/4″ (6 mm) pour assembler mes deux tabliers ensemble.2016-05-7--21-58-29On part d’une extrémité, pour faire tout le tour et revenir de l’autre côté sans refermer le haut, comme sur la photo.  Après ce long tour, j’ai retourné mon ouvrage à l’endroit.  2016-05-7--22-07-39J’ai entré ma main par l’ouverture du haut, je suis allée chercher les bretelles et j’ai tout retourné.2016-05-7--22-09-23Voilà!

On a le choix de presser la couture au fer ou de faire un « finger press » au fur et à mesure qu’on fait la surpiqure à 1/8″ (3 mm).  J’ai choisi le finger press!2016-05-7--22-15-14Pour la surpiqure, j’ai décidé de la commencer à 1″ du bord de l’ouverture.  J’ai piqué tout le tour.

Est arrivé le moment d’attacher les bretelles au reste du tablier.  2016-05-7--22-24-24J’ai mesuré 5/8″ (1, 5cm) du bord de la bretelle.  Je l’ai inséré dans l’ouverture, puis j’ai épinglé.  Assurez-vous que les bretelles sont bien croisées au dos du tablier.

J’ai cousu comme si je continuais la surpiqure de la bretelle.  J’ai fermé l’ouverture en faisant une première couture à 1/8″ (3 mm) puis à 1/4″ (6 mm).2016-05-7--22-32-18Fini!

Tablier côté abeilles mignonnes2016-06-7--00-09-402016-06-7--00-08-28Tablier côté bulles de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel2016-06-7--00-05-522016-05-7--22-39-29

 L’avantage, je trouve, de coudre du réversible c’est ce que ça m’évite tout le travail de faire mon biais.  Ça me fait aussi un deux dans un ce que je ne dédaigne pas.

Puisque je ne lis pas le japonais et qu’on repassera pour la traduction avec Google, j’ai improvisé.  J’ai décidé d’assembler mes deux tabliers à 1/4″ (6 mm) parce que normalement on devrait mettre du biais.  J’ai pensé que 3/8″ (1 cm) allait donné des bretelles trop étroites.

Si une grandeur adulte vous tente, vous pourrez trouver un patron gratuit sur le site Japanese sewing books.com Je l’ai déjà utilisé pour me faire un tablier et c’est très bien.  Il faudrait que je mette des photos du mien pour que vous puissiez voir son look à la fois kitsch et vintage.

Comme à l’habitude pour toute question ou commentaire, ne vous gênez pas!

Marmaille 😉

***Mise à jour***

Pour voir une version du petit tablier réversible fait de chemises recyclées ainsi que mon propre tablier (non réversible celui-là) consultez ce billet.

Petite couture d’été: la racerback dress de Hey June Handmade

J’ai longtemps trouvé que mon petit chat sauvage était petite.  Pas juste menue et délicate.  Petite dans le sens de pas grande.  Je l’ai mesuré il y a un peu plus d’une semaine et wow!  quelle surprise!  Elle est vraiment grande pour son âge si je me fis à la courbe de croissance de l’OMS pour le Canada.

Depuis que les chaleurs d’été se sont installées, les enfants ont troqué les pyjamas d’hiver pour les boxers, les camisoles et les petites robes de nuit légères…  Mais les robes de nuit de mon petit chat sauvage étaient devenues beaucoup trop courtes.  Plus courtes qu’au ras des fesses!

L’an dernier, je lui avais fait toute une série de robes de nuit.  J’avais jeté mon dévolu sur un patron vintage.

J’avais aussi judicieusement exploité le patron de la racerback dress alors publié sur Crafter Hour.  Je les trouvais tellement jolies ces petites robes.

Mon petit chat sauvage était confortable dans ces robes de nuits.  Je me moquais bien qu’un soit un patron de jupon et l’autre une robe.  Ça me semblait autant pratique que confortable.  Depuis, Adrianna la designer de la racerback dress a amélioré son patron.  Les petites fronces du devant ont disparues.  Je me rappelle comment ça avait été difficile pour moi.  C’était une première.  Les bretelles sont moins larges.  Les bords aussi sont plus étroits.  Voici une photo pour comparer.  Vous pourrez voir que ma sauvageonne a beaucoup grandit!2016-04-7--00-17-20Sur les deux photos, à gauche version 2016, à droite la 2015 en taille 1. Cette année, j’ai fait la grandeur deux ans, mais je l’ai allongé d’1 1/4″ (3, 2 cm).  Selon le tableau de grandeurs, niveau mensurations, ma fille porterait du un.  Mais pour la hauteur, j’aurais pu choisir la taille trois ans.

On trouve le patron gratuit et multi tailles 1 à 8 ans sur le site Hey June Handmade.com

Ce petit modèle de robe est super facile et rapide à faire.  Avec les améliorations qui ont été apporté au patron, la conception du vêtement s’en trouve facilité.  De plus, la robe fait mieux.  Peu importe que ma sauvageonne la porte en jaquette pour dormir ou en robe de jour.  Les mouvements ne sont pas entravés, tout est plus fluide.  J’ai tellement aimé faire la première, que j’ai fini par en faire cinq de plus!

J’en ai fait une jeudi soir.  Deux vendredi.  Trois samedi.

2016-04-7--00-11-59La première de la version 2016.  Un beau coton extensible que j’avais acheté pendant la vente de fermeture du magasin Fabricville au Centre-Ville.  Ma sauvageonne était tout bébé, je me rappelle l’avoir amené avec moi alors qu’elle n’avait que quelques semaines.  2016-04-7--00-32-32J’ai ces cotons extensibles depuis quelques années déjà.  C’est madame C. qui me les avait donné.  Ils habillent encore mon petit chat sauvage cette année.2016-04-7--00-40-42Ces cotons extensibles sont de la même collection que celui que j’ai utilisé pour la robe de nuit où on voit mon petit chat sauvage de dos pendant qu’elle jouait avec son père et 3nager.2016-04-7--00-45-50La préférée de mon petit chat sauvage.  Celle-ci est jolie.  Même si ce sont des couleurs plus douces, leur contraste n’est pas moins beau.  Elle est faite de coton piqué, un trésor hérité de madame C.  On dirait de la dentelle quand on regarde de près.

Je suis contente de mes petites robes de nuit, assez belles pour être portées en plein jour.  L’obtention du patron est conditionnelle à une inscription au site, si ma mémoire est bonne. Le patron est bien fait.  Les explications en anglais sont claires et des images les complètent bien.  De plus on peut choisir d’imprimer la grandeur dont on a besoin si on le souhaite.

Pour conclure, si vous cherchez un modèle de robe facile et rapide à coudre ne cherchez plus.  Vous pouvez lui donner la vocation que vous désirez selon vos besoins.

J’ai déjà hâte d’en coudre de nouvelles l’été prochain!

À bientôt!

Marmaille 😉

Petits sacs à dos pour ma marmaille

2016-03-7--21-33-06

L’été, les vacances sont enfin arrivés.  Pour occuper ma marmaille durant une partie de la saison estivale, nous nous sommes inscrits à un camp de jour Parents-Enfants.  La programmation est adaptée aux enfants de zéro à cinq ans.  Du jardinage, de la cuisine, des piques-niques, des sorties autant en ville qu’à l’extérieur.  Threenager adore l’expérience.  Mon petit chat sauvage s’amuse également beaucoup.

Partir une journée avec des vêtements de rechange, les maillots, serviettes, couches, une couverture pour pique-niquer et les lunch, ça fait beaucoup.  J’ai décidé qu’il était temps que je responsabilise un peu 3nager.  Il est tout à fait capable d’amener son lunch ou sa serviette avec son maillot.  Il ne lui manquait qu’un sac à dos.  C’est tant mieux parce que j’ai encore plein de ces beaux cotons que madame C. m’a donné.

Aujourd’hui, j’ai fait deux sacs à dos réversibles.  Pas de boutons, ni de fermeture éclaire.  Une fermeture à coulisse.  2016-03-7--19-58-36Threenager était très enthousiaste quand il a choisi les tissus de son sac.  De beaux cotons à thème nautique.  Pour mon petit chat sauvage, j’ai choisi un tissu lilas à pois blancs et la fée Clochette.  Metal Ado est venu à mon secours en allant me procurer de la para-corde au magasin de surplus d’armée.

Êtes-vous prêts?  On commence!2016-03-7--20-00-43J’ai taillé mes pièces.  Le plus grand: 4 rectangles de 12″ x 15″ (30 x 38 cm), les 2 coulisses font 2″ x 13″ (4, 5 x 33 cm).  Les rectangles des 4 loupes font 2 3/4″ x 3 3/4″ (7 x 9, 5 cm).   J’ai coupé deux bouts de corde de 58″ (147 cm) chacun.  Pour le petit sac j’ai découpé 4 rectangles de 11″ x 14″ (28 x 36 cm).  J’ai coupé les coulisses en 2 rectangles de 2″ x 11″ (4, 5 x 28 cm).  Puis j’ai découpé 4 rectangles de 2 3/4  » x 3 3/4″ (7 x 9, 5 cm) pour les loupes.  J’ai utilisé deux bouts de corde de 52″ (132 cm) chacun.  Pour rendre mes tissus plus opaques et plus résistants je leur ai tous mis de l’entoilage thermocollant sur l’envers.2016-03-7--20-08-46

 J’ai pris les quatre rectangles de 2 3/4″ x 3 3/4″ (7 x 9, 5 cm) qui serviront à faire les loupes pour attacher ma corde au sac.  Je les ai plié en deux sur la longueur, puis, j’ai cousu au 1/4″ (6 mm).  Je les ai retourné, puis je les ai pressé au fer.2016-03-7--20-11-37J’ai pris le tissu qui sera l’extérieur de mon sac.  Après avoir déterminé le haut et le bas des rectangles qui sont le corps du sac, j’ai plié le tube en deux, je l’ai aligné avec le bord vif, endroit contre endroit, en prenant soin de le mettre à 3/4″ (1, 9 cm) de la base du sac, puis j’ai cousu au 1/4″ (6 mm).  J’ai fait la même chose de l’autre côté.2016-03-7--20-15-41J’ai posé mes deux rectangles endroit contre endroit, puis je les ai assemblé.  J’ai cousu sur trois côtés à 3/8″ (10 mm), en laissant le haut ouvert.  J’ai retourné mon ouvrage sur l’endroit.  Je l’ai mis de côté.2016-03-7--20-21-40Pour faire les coulisses, j’ai pris mes rectangles qui font 2″ x 13″ (4, 5 x 33 cm).  J’ai plié une première fois chaque bout de 1/2″ (12 mm), puis une deuxième fois encore à 1/2″ (12 mm), puis j’ai cousu.2016-03-7--20-34-37Pour poser ma coulisse bien centrée, j’ai plié mon rectangle du tissu qui sera l’intérieur de mon sac en deux.  J’ai plié mon rectangle en deux et j’ai aligné les plis ensemble.  On peut mettre une épingle pour marquer l’endroit.  Ensuite, j’ai déplié, puis posé mes tissus endroit contre endroit, sur le bord.  J’ai plié le rectangle de la coulisse en deux sur toute sa longueur, puis j’ai épinglé.  J’ai cousu au 1/4″ (6mm).  J’ai répété les mêmes étapes pour l’autre coulisse sur l’autre morceau de tissu intérieur.  J’ai également posé les deux dernières loupes, comme je l’ai expliqué précédemment.2016-03-7--20-43-50J’ai assemblé le sac intérieur en posant mes pièces endroit contre endroit, puis j’ai cousu sur trois côtés, à 3/8″ (10 mm).  J’ai retourné mon ouvrage sur l’endroit.2016-03-7--20-50-44

À présent, j’ai pris le sac qui sera l’extérieur et je l’ai tourné à l’envers.  J’ai pris le sac intérieur et je l’ai mis dedans.  Ils doivent être endroits contre endroits.  J’ai aligné le bord vif avec la couture de la coulisse, j’ai épinglé tout le tour, puis j’ai cousu.  J’ai pris soin de laisser une ouverture d’environ 3″ (8 cm).2016-03-7--20-53-46En passant ma main par l’ouverture, j’ai fait sortir la doublure, puis retourné le tissus extérieur sur l’endroit.  J’ai placé mes épaisseurs de tissus une dans l’autre comme elles doivent aller.  Puis, j’ai refermé l’ouverture en faisant une surpiqure tout le tour.2016-03-7--20-57-54Dernière étape, passer la corde.  On passe la première corde dans les 2 coulisses.  On passe la deuxième corde dans les deux coulisses, mais dans le sens inverse.  On passe un bout dans la loupe, on noue.  Puis l’autre loupe.  Pour fermer le sac y a qu’à tirer sur le cordes.2016-03-7--21-08-15Voilà!  Un beau sac à dos réversible pour 3nager!  Il était super content quand je lui ai donné.2016-03-7--21-26-33Tout de suite après, j’en ai fait un pour mon petit chat sauvage qui était plus « grumpy cat« …

Pour rendre le sac réversible, on a qu’à détacher les cordes des loupes.  Retourner le sac, puis attacher les cordes aux loupes.

2016-03-7--21-28-57J’espère que mes explications sont claires.  Je sais que mon billet est long, mais je voulais détailler et imager le plus possible.  Si vous le faites, vous verrez ce n’est ni long, ni difficile à faire.  De plus, vous pouvez l’agrandir ou le rapetisser selon vos besoins.  Vous pouvez le faire en recyclant un devant de salopette, une chemise, des jeans.  Ou payez vous la traite et achetez vous de beaux tissus.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à m’écrire.  J’aimerais aussi voir vos créations!

À bientôt!

Marmaille 😉