Acid trip quilt

C’est exactement la sensation que j’ai quand je termine une courtepointe. L’exaltation, le soulagement, la satisfaction d’être allée jusqu’au bout.  Parce que parfois, faire une courtepointe est un vrai parcours de combattante.  Mais on y revient toujours malgré nous.  C’est une maladie le quilt pox, j’vous dis!

1. Rio par Paintbrush Studio 2. Jungle things par Sue Marsh 3. Geekery par Sur Marsh 4. Daydreams par Stephanie Brandenburg

Dans mon article Quilt pox je vous disais que je voulais que chacun de mes enfants ait sa courtepointe. J’ai fait ma première courtepointe en 2011 alors que j’étais enceinte de 3nager. Ma seconde, en octobre 2015, pour mon petit chat sauvage. Metal Ado n’avait toujours pas la sienne. Je tenais à lui en faire une.
Le temps passait, Noël approchait. Je me suis dit que ça allait être un beau cadeau.  J’avais choisi de travailler avec le patron Fletcher free chevron quilt pattern de Shiny happy world, en grandeur twin size, lit simple. Comme j’aime défier le temps, c’est le 15 décembre je suis allée chez Tonitex sur la rue St-Laurent, alors que je ne disposais que d’une heure pour choisir et faire couper mes tissus.

Malheureusement, malgré toute ma bonne volonté, je n’ai pas eu le temps de terminer la courtepointe à temps pour Noël. J’avais assemblé les pièces du devant. Même chose pour le dos. Il ne me restait qu’à faire le sandwich avec le batting et quilter le tout. Alors j’ai emballé le travail que j’avais complété et je l’ai offert à Metal Ado à Noël pour qu’il voit que le travail était commencé et qu’il sache qu’il l’aurait bientôt. Croyez-moi, il était content de ce qu’il a trouvé dans la boîte.

J’ai décidé de ne pas binder la courtepointe, mais d’y aller avec la méthode pillow case comme expliqué dans le tutoriel de Red Pepper Quilts A quilt without binding (A tutorial).

Sur le devant de la courtepointe on peut voir le motif en chevron vertical. Dans mes courtepointes, je mets toujours deux épaisseurs de batting en coton ou en bambou. Pour la rendre plus chaude.  Aussi par esthétisme; je trouve que quilter deux épaisseurs donne un plus beau rendu qu’une.  Je n’aime pas les battings synthétiques.

C’est alors que se dressait devant moi un obstacle de taille.  Ma vieille machine à coudre n’arrivait pas à bien quilter la courtepointe. Les points étaient irréguliers, peu importe que je baissais la vitesse ou la pression du pied ou la tension du fil.  Pour ajouter de l’huile sur le feu, ma quilter’s compagnion qui aurait été assez forte pour faire le travail a besoin d’un sérieux ajustement.  Je me retrouvais donc dans la mélasse.  Franchement, penser à tout quilter à la main me décourageait. Alors, Mamie est venue à ma rescousse. C’est elle qui a simplement quilté la courtepointe hier. Regardez-moi cette explosion de couleurs sur fond noir!  L’arrière
Le quilt blanc sur le tissu bleu des bords de la courtepointe ajoute un beau contraste. Ouh la! la!  La neige!

Le patron Fletcher est beau.  Par contre, le tutoriel nous laisse parfois dans le vague.  Le tutoriel nous fait assembler nos pièces à 1/8″ (3 mm), malgré qu’on mesure au 1/4″ (6 mm). Pour le reste, quand on assemble les colonnes, on ne sait pas si on doit coudre à 1/8″ (3 mm) ou 1/4″ (6 mm). Alors, j’ai fait mon piecing en mesurant 1/4″ (6 mm) et ai cousu à 1/8″ (3 mm).  Pour le reste j’ai improvisé en cousant à 1/4″ (6 mm). À la fin, mauvaise surprise… Il me manquait quelques pouces à la longueur de mon devant.  Le derrière était plus étroit.  Là encore, j’ai du improvisé une solution. C’est pourquoi j’ai ajouté des bandes bleues sur le haut et le bas du devant de la courtepointe. Pour l’arrière, j’ai ajouté une colonne de carrés pour l’élargir. Alors que la courtepointe twin size devait mesurer 66″ x 83″ (168 x 211 cm), la mienne fait 64″ x 86″ (163 x 218,5 cm) finie.

Pourquoi Acid trip quilt? Metal Ado m’avait demandé une courtepointe dans les tons de gris et noir. Mais au moment où j’ai acheté mes tissus, je n’ai rien trouvé qui me plaisait. Des batiks.  De petites fleurs…  jolies peut-être, mais pas très masculines. Alors, je suis allée dans une direction complètement différente, mais en conservant le noir. Une explosion de couleurs sur fond noir! Metal Ado a été très agréablement surpris par mes choix.  Quand on la regarde de loin, toutes ces couleurs bigarrées font très trip d’acide, alors le nom s’est imposé de lui-même.

Je suis contente de la courtepointe.  Elle est belle, vivante, vibrante.  Très colorée.  Mon rêve de maman s’est réalisé.  Pas sans difficultés, mais j’ai mené mon projet à bien.  Je suis fière du travail que j’ai accompli.  Merci à mamie pour son coup de main, parce que sans elle, j’aurais du tout quilter à la main.

Bon, qu’est-ce que je pourrais coudre maintenant?

À bientôt!

Marmaille 😉

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tricot sur le go!

C’est avec une grande fierté que je mets, aujourd’hui, en ligne mon premier patron. Ce n’est pas un projet de couture compliqué, ni difficile, mais de ne pas devoir dessiner son patron ça allège tout de même le travail.  Quand c’est gratuit, c’est encore mieux.

Nous sommes le lendemain de Noël.  J’espère que vous avez passé un beau Noël avec les gens qui vous entourent.  Chez nous, l’excitation de la marmaille a atteint des sommets.  Un moment donné, j’ai douté du bon jugement du Père Noël d’avoir mis mes marmots sur la liste des enfants sages.  Par chance, le temps des fêtes ne dure pas, tout rentrera dans l’ordre sous peu.

Précédent Noël, le magasinage des fêtes.  Il y a des gens qui ont vraiment, réellement, tout.  Trouver LE cadeau à leur offrir est un casse-tête.  Dans ce temps-là, je pige dans les listes qu’ils me soumettent.  Mais parfois, y ajouter un petit quelque chose qui sera à la fois joli, utile et fait main est satisfaisant pour celle qui donne.  C’est aussi une belle surprise pour celle qui reçoit.

Cette année, j’ai pensé à Mamie.  Mamie prendra sa retraite au début de l’été 2017.  Mais en attendant, elle doit toujours aller travailler.  Mamie aime bien tricoter dans le métro en se rendant au boulot ou en rentrant à la maison.  Je voulais lui offrir un cadeau en rapport avec le tricot.  En furetant sur Pinterest et Etsy, j’ai vu plein de jolis sacs pour tricoter sur le go.  Impossible de ne pas lui en faire un!  Par un heureux hasard, ça, elle n’en avait pas!!!

J’ai d’abord dessiné un patron, que vous trouverez plus bas.  J’ai recyclé une paire de jeans avec laquelle j’ai fait des patchworks pour l’extérieur du sac.  La doublure est fait d’un coton aux imprimés de plumes colorées que j’ai acheté chez Tonitex.

Êtes-vous prêtes à commencer?

J’ai baptisé mon sac le Tricot Voyageur. Le compagnon idéal des tricoteuses et des crocheteuses toujours en mouvement!  Ce petit bijou de Tricot Voyageur est en un sac complètement réversible.  Un 2 en 1!  Merveilleux!
Le patron Tricot Voyageur est en format pdf.

Téléchargez-le, puis ouvrez-le dans Adobe Reader. Imprimez-le en taille réelle. Après l’impression du patron, vous pourrez vérifier son exactitude en mesurant les lignes de référence de 2″ (5 cm) sur les côtés.
Découpez sur les lignes de contour noires. Alignez les pièces du patron côtes-à-côtes et collez-les avec du papier adhésif.
Les valeurs de couture d’1/4″ (6 mm) sont incluses.
Privilégiez les tissus comme le denim, le twill… Épais, mais pas trop, parce qu’autrement votre machine aura de la difficulté à coudre les épaisseurs de tissus.
Au besoin utiliser une aiguille à jeans grosseur 14.
Si vous optez pour des cotons plus léger, vous devrez entoiler vos pièces de tissu.

Taillez 4 pièces de tissus. Deux pour l’extérieur, deux pour la doublure. De mon côté, j’ai fait deux patchworks en jeans.

Les étapes de construction sont les mêmes pour l’extérieur du sac et la doublure. Ici, je travaille avec l’extérieur.

Posez les pièces de tissus endroit sur endroit. Cousez le haut du sac (côté court) à 1/4″ (6 mm). Pressez la couture ouverte. Une vue sur l’endroit. Mêmes opérations pour la doublure.

Tissus endroit sur endroit, on coud les côtés et le fond à 1/4″ (6 mm). Puis, important, on crante les courbes des coins.

Prenez vos deux sacs. Entrez-les un dans l’autre tissus envers contre envers.

On pli les bords vifs d’1/2″ (13 mm) sur l’envers, pour les deux sacs. Épinglez tout le tour. Pressez aussi si vous en sentez le besoin.

À la machine, piquez les deux ouvertures à 1/4″, sur tout le tour. J’ai ensuite repiqué à 1/8″ (3 mm) du bord pour faire une finition plus jolie.  Pressez votre couture.
Le sac est terminé. Vue sac retourné sur l’envers. Que c’est joli toutes ces couleurs! Wow!
Le sac retourné sur l’endroit maintenant Très beau!
Le sac Tricot Voyageur terminé mesure 5″ (12,5 cm) au poignet, par 14″ (35,5 cm) de hauteur, par 11″ (28 cm) de largeur.  Il peut facilement contenir deux balles de laine et des aiguilles à tricoter circulaires.

Offrez-le à une tricoteuse voyageuse que vous aimez.  Elle pourra faire cliqueter ses aiguilles partout; dans le métro, en bus, en voiture (mais pas au volant), en patientant dans une salle d’attente, en pause au boulot…  Ou une tricoteuse patate de sofa, elle aussi mérite un sac.   Si ça peut lui éviter que son chat vienne jouer dans sa laine et tout mêler…

Je suis très contente de partager le patron de mon petit sac Tricot Voyageur avec vous.  J’espère que mon couturiel est clair et bien expliqué.  Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Si vous désirez partager le patron, je vous demande de le faire en mettant le lien de l’article, pas celui du document pdf.

***Mise à jour***

Un étui à aiguilles à tricoter circulaires assorti ça vous dit?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer Mon couturiel détaillé Toutes douillettes les aiguilles à tricoter vous montre comment faire un étui accordéon.

À bientôt!
Marmaille 😉

Enregistrer