L’adorable Domi sweatpants de Sofilantjes Patterns

Je ne sais pas pour vous, mais chez nous l’année 2016 a été très occupée. Des rendez-vous, des activités, un camp de jour, des ateliers… je n’ai pas vu le temps passer. Pourtant, le temps m’a souvent manqué. J’avais un agenda très chargé. Quand on est aussi pris par des obligations on met des choses de côté. Mon levain dort depuis des semaines. Les projets de couture, remis à plus tard.
Pendant ce temps, la marmaille grandit. Un matin on s’aperçoit que notre petit a de l’eau dans la cave avec ses pantalons. Il faut aller magasiner, parce qu’on a pas le temps de coudre.
Mais, au magasin, je me heurte toujours aux mêmes problèmes. Rien dans les tailles qu’il me faut, ou je n’aime pas ce que je trouve. Alors, je n’achète rien.

Mon petit chat sauvage m’a fait le coup. Un matin, tout était devenu trop court. J’ai bien fini par lui trouver quelques jeans, mais ce n’était pas assez. Heureusement, j’ai pu profiter des congés des Fêtes pour faire un peu de couture. Ben beaucoup de couture. Le sac TRICOT VOYAGEUR. Puis, l’étui pour aiguilles à tricoter circulaires. Enfin, des minis bobettes.

Hier et aujourd’hui, j’ai cousu de jolis sweatpants pour mon petit chat sauvage. C’est au hasard de mes recherches que j’ai trouvé Sofilantjes patterns, une compagnie de patron de couture indépendante.
Mais c’est avec le patron du Domi Sweatpants que je suis tombée en amour.
On l’achète pour l’utiliser longtemps à cause de son très grand choix de grandeurs qui passe de 12 mois à 14 ans. C’est un modèle de pantalon unisexe sur lequel on a deux options de poches; rondes ou carrées. Trois longueurs; pantalon, capri (3/4) ou bermuda. On peut mettre un cordon à la taille élastiquée ou non.
Comme mon petit chat sauvage a besoin de pantalons c’était le prétexte parfait pour acheter le patron en pdf. La taille élastique lui permet de descendre elle-même son pantalon pour aller faire pipi sur le pot. Le pantalon est taillé près du corps. Et, j’adore les poches rondes.
Le patron du Domi sweatpants s’utilise autant pour les garçons que les filles et tout au long de l’année à cause de ces trois longueurs. Un super investissement.

J’ai fait deux pantalons en taille deux ans pour mon petit chat sauvage. Les voici: le premier en coton ouaté bleu acier Les détails de la poche Le deuxième pantalon fait d’un mélange de polyester vieux rose Détails de la poche Je me promets de lui en faire un avec ce tissu aux imprimés Incas très flash que Mamie avait dans sa réserve depuis quoi?  Les années 80?

Sofilantjes fait des patrons intelligents. Pour les tailles 12 mois à quatre ans, ils ont prévu assez de place aux fesses pour les porteurs de couches, même les lavables. Pour toutes les tailles, un extra a été prévu pour la croissance des enfants. On choisit la taille d’après le tour de hanches et la longueur de l’intérieur de la jambe (inseam). J’ai bien fait de me fier à leur charte de grandeurs et de confectionner mes pantalons en taille deux ans. Mon petit chat sauvage a bien assez de longueur pour grandir avant que je doive en faire plus grand. Par contre, j’ai coupé mon élastique plus court. Je calcule toujours 80% de son tour de taille.
On peut imprimer le patron selon taille dont on a besoin. Option que j’apprécie beaucoup.
Le tutoriel est imagé par des dessins. Pas toujours clair; avec des dessins de couture qui ne sont pas à l’endroit mentionné dans les explications écrites. Franchement ça prête à confusion. Je couds où? À 3/8″ (1 cm) ou sur le bord?
Ce que j’ai trouvé bizarre c’est de tout coudre au point zigzag. Je ne comprends pas pourquoi. Alors d’après ce que je devais coudre je choisissais entre point droit et zigzag. De toute façon je repasse toujours à la surjeteuse.
La réalisation du pantalon est rapide et facile même si on a jamais fait de poches rondes.
On pourrait presque tout faire le pantalon à la surjeteuse. Celles qui ont une cover stitch pourront s’en servir.

Marmaille et talons hauts donne une note de 4/5 pour le patron Domi sweatpants de Sofilantjes.
Les pour:
Patron unisexe
Large éventails de grandeurs
Options de poches
Options de longueurs
Utilisable en toutes saisons
Patron intelligent: espace et longueur
Impression selon grandeur
Coupe près du corps
Couture rapide
Beaux pantalons
Permet d’utiliser surjeteuse et cover stitch
Économique

Les contres:
Explications et dessins du tutoriel parfois contradictoires
Tutoriel prête parfois à confusion
Toutes les coutures au point zigzag (?)

Ça été un plaisir de coudre ces pantalons et je le ferai encore. Pour l’été je compte bien essayer les capris et les bermudas. Je pourrai également faire des pantalons pour 3nager avec ce patron. Les options sont presque infinies. C’est un patron que je n’hésite pas à recommander, même si les explications ne sont disponibles qu’en deutch ou en anglais. C’est en faisant mon premier sweatpants que j’ai compris pourquoi tant de mamans couturières l’ont adoptés. Ce patron est bien fait et donne de beaux résultats. Laissez-vous tenter, vous l’aimerez à coup sur!

À bientôt!
Marmaille 😉

***NDLR***
La rédaction n’a reçu aucune compensation de quelque nature que ce soit de la part de Sofilantjes patterns. Marmaille et talons hauts a testé ce patron et n’exprime que son avis de consommatrice.

Enregistrer

Pyjamas party!

Dans ce récent billet je vous racontais que j’avais fait une série de pyjamas pour mon petit chat sauvage à partir du patron de legging publié par Scattered thoughts of a crafty mom. J’ai l’esprit en paix sachant qu’elle dort bien au chaud quand elle enfile en plus une dormeuse tout aussi chaude et douce sur son pyjama. Nous ne craignons plus les froides nuits d’hiver qui approchent à grands pas.

Ne pouvant m’arrêter là, je suis retournée acheter du polar. Cette fois-ci, je voulais faire des pyjamas pour 3nager.  En même temps, je voulais rentabiliser le patron Kwik Sew 3714 Si vous ne le saviez pas, je disais dans ce billet que les patrons acheté en ligne par l’intermédiaire (obligatoire) de PrintSew ne peuvent être imprimés que trois fois. Tout passe par leur logiciel Locklizard.  Le procédé me semble malhonnête d’autant plus que je ne l’ai appris qu’après l’achat.  Malgré que je désapprouve les méthodes de PrintSew j’ai payé…  aussi bien l’utiliser.

Mais revenons à nos pyjamas. Ce modèle représentait quelques défis pour moi. J’ai décidé de tailler en taille moyenne parce que 3nager arrivait à la limite de la taille petite. Après avoir compris l’étape de la couture de la fourche sur le devant j’ai fini par comprendre comment faire le rabat sur un panneau pour fermer le pyjama. Au final, ça lui fait des pyjamas qu’il pourra sûrement porter deux hivers, tellement ils sont grands. Je dois rouler les manches et lui rappeler de remonter les jambes pour ne pas marcher dessus.

Je vous montre le premier que j’ai fait. Il est le préféré de 3nager.
Kwik Sew 3714 T. M (7 ans) Le polar Star Wars acheté chez CM Textiles a été un coup de foudre autant pour moi que pour 3nager.
Ce modèle comporte une taille élastiquée, sans faire un tour complet. Une vue de dos pour que vous compreniez ce que je veux dire.Dos, Kiwk Sew 3714 T. M

Le polar camo, acheté chez Goodman, est un motif incontournable pour tout petit garçon.  J’ai utilisé le reste pour faire un pantalon de pyjama pour Metal Ado.Kwik Sew 3417, T. M

Mon préféré avec son look bûcheron bien masculin.Kwik Sew 3714, T. M

Après avoir démystifié toutes les étapes de la confection du pyjama j’ai décidé de ressortir mon vieux patron Kwik Sew 3922 Perfect Pajamas! Je l’avais déjà utilisé, mais j’avais connu beaucoup de difficultés parce que je ne cousais pas depuis longtemps. Le 3922 est le petit frère du 3714.  Je demeurais donc en terrain connu.
Pour mon petit chat sauvage, j’ai fait un pyjama en taille trois ans.Kwik Sew 3922, T. 3 ans J’avais acheté ce joli polar bleu à motifs de fraises et de fleurs chez CM Textiles.
Le produit fini est un peu grand, même si j’ai suivi leur charte de grandeur. Mais un peu grand ne veut pas dire qu’elle s’y perd! Je dirais plutôt que j’ai la certitude qu’elle pourra le porter jusqu’au printemps.

Je n’ai pas mis de pieds à mes pyjamas pour deux raisons.  Ça ne fait pas dans les pantoufles.  Tout colle sur le polar, inévitablement la poussière, les poils de chiens, se retrouveraient dans les lits des enfants.  Non merci.

J’aime bien les patrons Kwik Sew.  Malheureusement, les copies papier sont difficiles à trouver à Montréal.  Il reste donc deux options; commander en ligne ou acheter des versions à imprimer chez soi malgré le procédé malhonnête de PrintSew.  La compagnie Simplicity a fait l’acquisition de Kwik Sew en 2011, je crois.  Depuis, les patrons KS ne sont plus imprimés sur du vrai papier comme c’était le cas.  À présent ils sont imprimés sur du papier de soie blanc.  Je déteste ce papier!  Autre mauvaise nouvelle, lors de ma dernière visite chez CM Textiles il m’a été impossible de m’acheter un patron  de la grande maison Simplicity.  Ils ne sont désormais plus vendus au Canada.  Moi qui voulais un patron New Look, j’ai été bien déçue.  Cela veut donc dire qu’il faut aussi faire nos adieux aux patrons Kwik Sew vendus de ce côté-ci de la frontière.

La meilleure alternative est de se tourner vers les designers indépendants.  Y a beaucoup de belles découvertes à  y faire.

En fin, j’ai fait de beaux pyjamas pour ma marmaille.  J’ai mis environ quatre heures pour chacun d’eux.  Du temps bien investi c’est sûr!

À bientôt!

Marmaille 😉