Tricot sur le go!

C’est avec une grande fierté que je mets, aujourd’hui, en ligne mon premier patron. Ce n’est pas un projet de couture compliqué, ni difficile, mais de ne pas devoir dessiner son patron ça allège tout de même le travail.  Quand c’est gratuit, c’est encore mieux.

Nous sommes le lendemain de Noël.  J’espère que vous avez passé un beau Noël avec les gens qui vous entourent.  Chez nous, l’excitation de la marmaille a atteint des sommets.  Un moment donné, j’ai douté du bon jugement du Père Noël d’avoir mis mes marmots sur la liste des enfants sages.  Par chance, le temps des fêtes ne dure pas, tout rentrera dans l’ordre sous peu.

Précédent Noël, le magasinage des fêtes.  Il y a des gens qui ont vraiment, réellement, tout.  Trouver LE cadeau à leur offrir est un casse-tête.  Dans ce temps-là, je pige dans les listes qu’ils me soumettent.  Mais parfois, y ajouter un petit quelque chose qui sera à la fois joli, utile et fait main est satisfaisant pour celle qui donne.  C’est aussi une belle surprise pour celle qui reçoit.

Cette année, j’ai pensé à Mamie.  Mamie prendra sa retraite au début de l’été 2017.  Mais en attendant, elle doit toujours aller travailler.  Mamie aime bien tricoter dans le métro en se rendant au boulot ou en rentrant à la maison.  Je voulais lui offrir un cadeau en rapport avec le tricot.  En furetant sur Pinterest et Etsy, j’ai vu plein de jolis sacs pour tricoter sur le go.  Impossible de ne pas lui en faire un!  Par un heureux hasard, ça, elle n’en avait pas!!!

J’ai d’abord dessiné un patron, que vous trouverez plus bas.  J’ai recyclé une paire de jeans avec laquelle j’ai fait des patchworks pour l’extérieur du sac.  La doublure est fait d’un coton aux imprimés de plumes colorées que j’ai acheté chez Tonitex.

Êtes-vous prêtes à commencer?

J’ai baptisé mon sac le Tricot Voyageur. Le compagnon idéal des tricoteuses et des crocheteuses toujours en mouvement!  Ce petit bijou de Tricot Voyageur est en un sac complètement réversible.  Un 2 en 1!  Merveilleux!
Le patron Tricot Voyageur est en format pdf.

Téléchargez-le, puis ouvrez-le dans Adobe Reader. Imprimez-le en taille réelle. Après l’impression du patron, vous pourrez vérifier son exactitude en mesurant les lignes de référence de 2″ (5 cm) sur les côtés.
Découpez sur les lignes de contour noires. Alignez les pièces du patron côtes-à-côtes et collez-les avec du papier adhésif.
Les valeurs de couture d’1/4″ (6 mm) sont incluses.
Privilégiez les tissus comme le denim, le twill… Épais, mais pas trop, parce qu’autrement votre machine aura de la difficulté à coudre les épaisseurs de tissus.
Au besoin utiliser une aiguille à jeans grosseur 14.
Si vous optez pour des cotons plus léger, vous devrez entoiler vos pièces de tissu.

Taillez 4 pièces de tissus. Deux pour l’extérieur, deux pour la doublure. De mon côté, j’ai fait deux patchworks en jeans.

Les étapes de construction sont les mêmes pour l’extérieur du sac et la doublure. Ici, je travaille avec l’extérieur.

Posez les pièces de tissus endroit sur endroit. Cousez le haut du sac (côté court) à 1/4″ (6 mm). Pressez la couture ouverte. Une vue sur l’endroit. Mêmes opérations pour la doublure.

Tissus endroit sur endroit, on coud les côtés et le fond à 1/4″ (6 mm). Puis, important, on crante les courbes des coins.

Prenez vos deux sacs. Entrez-les un dans l’autre tissus envers contre envers.

On pli les bords vifs d’1/2″ (13 mm) sur l’envers, pour les deux sacs. Épinglez tout le tour. Pressez aussi si vous en sentez le besoin.

À la machine, piquez les deux ouvertures à 1/4″, sur tout le tour. J’ai ensuite repiqué à 1/8″ (3 mm) du bord pour faire une finition plus jolie.  Pressez votre couture.
Le sac est terminé. Vue sac retourné sur l’envers. Que c’est joli toutes ces couleurs! Wow!
Le sac retourné sur l’endroit maintenant Très beau!
Le sac Tricot Voyageur terminé mesure 5″ (12,5 cm) au poignet, par 14″ (35,5 cm) de hauteur, par 11″ (28 cm) de largeur.  Il peut facilement contenir deux balles de laine et des aiguilles à tricoter circulaires.

Offrez-le à une tricoteuse voyageuse que vous aimez.  Elle pourra faire cliqueter ses aiguilles partout; dans le métro, en bus, en voiture (mais pas au volant), en patientant dans une salle d’attente, en pause au boulot…  Ou une tricoteuse patate de sofa, elle aussi mérite un sac.   Si ça peut lui éviter que son chat vienne jouer dans sa laine et tout mêler…

Je suis très contente de partager le patron de mon petit sac Tricot Voyageur avec vous.  J’espère que mon couturiel est clair et bien expliqué.  Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Si vous désirez partager le patron, je vous demande de le faire en mettant le lien de l’article, pas celui du document pdf.

***Mise à jour***

Un étui à aiguilles à tricoter circulaires assorti ça vous dit?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer Mon couturiel détaillé Toutes douillettes les aiguilles à tricoter vous montre comment faire un étui accordéon.

À bientôt!
Marmaille 😉

Enregistrer

Le grand retour du punch needle

C’est en fouinant sur le net que j’ai découvert le punch needle.  Selon le site Le jardin de Woolens ce type de broderie est pratiqué depuis des siècles.  Les égyptiens se servaient des os creux des ailes d’oiseaux en guise d’aiguille de punch needle.  Les brodeuses russes auraient ramenées cette technique aux États-Unis vers le 17è siècle.  Les japonaises ont elles aussi leur technique de punch needle qui est un peu différent et qu’elles nomment bunka shishu.  Voilà pour le résumé de l’histoire.

Au Québec, ce type de broderie est peu connu donc beaucoup moins pratiqué.  Les fournitures requises sont aussi difficiles à se procurer.

C’est à croire qu’au Québec, personne ne coud, ne brode ou ne tricote!

Par contre, aux États-Unis on trouve tout.  Il y a tout de même un hic, il arrive que l’importation soit impossible.  Souvent à cause du vendeur qui refuse d’exporter son produit.

J’avais donc acheté sur le site Amazon mon punch needle.  Je me suis basée sur les commentaires des acheteuses.  Mais on peut lire partout qu’il est l’outil chouchou.Ultra punch needleMais, j’ai été stupide de ne pas penser que pour broder, il me fallait un métier à broder ou un cerceau.  J’ai passé des soirées complètes à chercher.  Ici, au Québec le punch needle est inconnu.  Personne ne fabrique ou ne vend de métier à broder bordé de bandes agrippantes métalliques.
Le Hookinpunch de Not forgotten farm?  J’ai écrit pour savoir si par hasard, elle accepterait d’expédier au Canada? Je n’ai jamais eu de réponse.  Merci pour le service.

J’ai ensuite approché Going Gray qui disait expédier partout.  Silence de ce côté aussi.  D’un côté, tant mieux parce que son rug hooking frame coûtait cher.  Mais je demeurais déçue de ne pas recevoir de réponse.

Barnett’s laptop hoops répond vite et semble sympathique, mais vu la demande, je n’aurais pas pu recevoir mon dû pour Noël.  Mais, je me promets un Barnett’s dans un futur assez proche.  C’est une entreprise familiale qui roule bien et qui a une excellente réputation.

J’étais désespérée de ne pas trouver.  Puis, au hasard de mes recherches je suis tombée sur le blog Heavens to Betsy qui fait de magnifiques créations.  Dans ce billet elle disait combien elle était heureuse de posséder un troisième Talon Frame.  Beau, fort, solide, se plie facilement pour le rangement.  Il ne ressemble pas aux autres modèles qui pullulent sur le net.  Le plus beau dans tout ça?  Il expédie au Canada!

Monsieur Smith, est un artisan texan de grand talent qui mérite d’être connu.  Son service est rapide et efficace.  J’avais choisi le modèle qu’on peut déposer sur une table ou même nos genoux.  Il m’a proposé la version mini, qui me donne une aire de travail de 8  x 10 po.  C’est pour celui-là que j’ai opté.   Le voici plié, avec sa bande protectrice.  Les bandes agrippantes métalliques sont très piquantes!  La barre du haut où est gravé le nom sert de poignée de transport.

IMAG1144IMAG1146_1IMAG1150Le voilà ouvert, prêt à travailler.  On peut varier les angles selon nos besoins et notre confort.  Sous les pieds, on trouve des bandes antidérapantes…  Vraiment antidérapantes!IMAG1145_1Enfin, si jamais vous avez besoin d’un tel outil de travail je vous recommande chaudement les métiers à broder Talons Frames.

J’avais hâte à Noël pour enfin pouvoir utiliser mon métier à broder!

Un samedi après-midi, ma belle-mère m’appelle avec une proposition que je ne pouvais refuser me dit-elle.  Mes beaux-parents m’amenaient chez Michaels (où je n’étais jamais allée) pour m’acheter le reste du matériel nécessaire pour le punch needle; le fil…  Et quelques extras.  Ben oui, chu gâtée pourrie!IMAG1135_1 IMAG1136 IMAG1137J’avais hâte de pouvoir commencer à broder!  Mon matériel m’attendait, me faisait de l’œil.

26 décembre, la marmaille est couchée je peux enfin m’y mettre.  J’ai opté pour une matryoshka.  J’ai rapporté mon dessin sur mon canevas et j’ai commencé à broder.IMAG1124C’est simple.  Le punch needle c’est un peu comme du coloriage.  On choisit ses couleurs et son fil.  J’aime bien celui dont la couleur change; le variegated.  On travaille sur l’envers du projet, les boucles étant sur l’endroit.  Projet terminé le lendemain soir côté enversMatryoshka enversLe même projet, vue de l’endroitIMAG1126On peut acheter des patrons, les dessiner nous-mêmes ou choisir des images et les rapporter sur notre tissu.  C’est simple et plein de possibilités.  Les fils à broder DMC se trouvent partout.  Je sais que Valdani a une excellente réputation et produit tout un éventail de sortes de fil à broder différents, mais ils sont moins facile à procurer au Québec, même si la compagnie est canadienne.

J’espère avoir éveillé votre curiosité qui sait peut-être même vous donner le goût d’essayer!

Là-dessus, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2016!

Marmaille 😉

 

 

 

 

Enregistrer