Toutes douillettes les aiguilles à tricoter


Dans Tricot sur le go! publié hier, je vous avais écrit que j’allais vous écrire un couturiel pour faire un joli étui pour ranger les aiguilles à tricoter circulaires. Celui que vous voyez sur la photo a été donné en cadeau à mamie avec son sac Tricot Voyageur.
Je trouvais que c’était le complément idéal. Ça non plus, mamie n’en avait pas!

Le modèle que j’ai créé est une pochette accordéon à six compartiments qui font 3″ x 7″ (7,5 x 18 cm). L’intérieur est en coton et pour l’extérieur j’ai recyclé la jambe d’une paire de jeans. J’ai mis deux boutons pressions à hauteurs différentes pour une fermeture ajustable. L’étui fermé mesure d’après mon souvenir 7,5″ ou 8″ de long par environ 3,5″ de large (19 – 20 cm x 9 cm).

Mais avant d’arriver à ce résultat, j’ai galéré. Beaucoup galéré! Je pensais faire une bonne chose en travaillant avec ce tutoriel. Mais ça ne donnait pas du tout ce que je voulais. J’avais beau couper plus grand, je n’arrivais à rien, sauf gaspiller du tissu.
Puis, en jasant avec Metal Ado il me dit simplement: -« Ben commence par le côté court à la place. » Mouais… J’me suis dit que pour faire exprès mon brain de fils devait avoir raison.
Il avait totalement raison!

Cet étui vous intéresse? Je vous explique tout de suite comment le réaliser. Il y a beaucoup d’étapes, mais c’est facile.

Taillez un grand rectangle de tissu de 22″ x 30″ (56 x 76,5 cm). Toutes les coutures sont au 1/4″ (6mm).
Endroit contre endroit, cousez les deux côtés de 22″ (56 cm) ensemble. Puis, placer la couture au milieu, bien centrée, et pressez-la, ouverte, au fer.Enregistrer Faites une couture à une extrémité pour fermer l’ouverture. Fermez l’autre extrémité que partiellement. Vous aurez besoin d’une ouverture pour retourner votre rectangle sur l’endroit. Pressez vos deux dernières coutures.

Enregistrer Pliez votre rectangle en deux, couture contre couture, puis cousez. Vous aurez un rectangle d’environ 10,5″ x 29,5″ (16,5 x 35 cm).
Divisez l’espace de la pliure à la couture en trois sections égales. Faites une couture sur chaque ligne tracée de façon à obtenir trois canaux comme ceci: Placez les coutures et la pliure une sur l’autre, au milieu, de façon à former un accordéon Faites une piqure à 1/8″ (3 mm) de chaque côtés des trois sections Vous obtiendrez ce petit accordéon Mettez votre accordéon de côté. Nous allons maintenant nous attaquer à la partie extérieure de la pochette.

Dans le tissu de votre choix, taillez deux rectangles de 4″ x 19″ (10 x 48 cm) et un petit rectangle d’1″ x 2″ (2,5 x 5 cm). Sur l’endroit, marquez l’emplacement des boutons pressions femelles, à l’une des extrémités du rectangle.J’ai posé mes deux boutons pressions femelles vers l’extérieur à 1 1/4″ et 2 1/2″ (3 et 6 cm)

EnregP      PPPPPPPPrenez votre autre pièce de tissu.  Placez votre accordéon dessus, sur l’endroit du tissu.  La couture de l’accordéon doit être dessous.  Elle sera complètement cachée.  Positionnez l’accordéon à 1/2 ou 3/4″ (1,2 ou 2 cm) du bord.  Puis cousez-le à la pièce en jeans en passant dans la ligne de surpiqure, un stitch in the ditch.  (Dans la dernière section.) Parfait!

Posez votre autre pièce de jeans par dessus, endroit contre endroit.  Mais faites attention à l’emplacement de vos boutons pressions.  Épinglez, puis cousez.  Laissez une ouverture au bout. Si vous avez arrondi la partie du rabat, faites des crans.Cela vous semblera difficile, voir impossible, mais retournez votre ouvrage sur l’endroit.Faites une piqure sur le contour.Pliez les bords vifs de l’ouverture d’ 1/2″ (13 mm).  Pressez au fer.  Refermez l’extrémité avec une petite couture à la main.Au point invisible, cousez les deux pans de la pochette accordéon au tissu extérieur de la pochette.Joignez les extrémités du compartiment du dessus en faisant quelques points à la main.Vos six compartiments en accordéon sont créés.Posez le bouton pression côté mâle à l’intérieur de l’étui, à 1″ (2,5 cm).

Pliez en deux et fermez le rabat.  Votre étui est terminé. Un ensemble cadeau parfait pour la tricoteuse!

J’aime cette façon simple de faire des compartiments accordéon.  Encore faut-il avoir la bonne marche à suivre.  C’est grâce à Metal Ado si mon projet a pu aboutir.

Je suis très contente du résultat, c’est un bel étui.

Pour terminer, j’espère que mon couturiel est compréhensible et mes explications claires.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de vous aider.

À la prochaine!

Marmaille 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tricot sur le go!

C’est avec une grande fierté que je mets, aujourd’hui, en ligne mon premier patron. Ce n’est pas un projet de couture compliqué, ni difficile, mais de ne pas devoir dessiner son patron ça allège tout de même le travail.  Quand c’est gratuit, c’est encore mieux.

Nous sommes le lendemain de Noël.  J’espère que vous avez passé un beau Noël avec les gens qui vous entourent.  Chez nous, l’excitation de la marmaille a atteint des sommets.  Un moment donné, j’ai douté du bon jugement du Père Noël d’avoir mis mes marmots sur la liste des enfants sages.  Par chance, le temps des fêtes ne dure pas, tout rentrera dans l’ordre sous peu.

Précédent Noël, le magasinage des fêtes.  Il y a des gens qui ont vraiment, réellement, tout.  Trouver LE cadeau à leur offrir est un casse-tête.  Dans ce temps-là, je pige dans les listes qu’ils me soumettent.  Mais parfois, y ajouter un petit quelque chose qui sera à la fois joli, utile et fait main est satisfaisant pour celle qui donne.  C’est aussi une belle surprise pour celle qui reçoit.

Cette année, j’ai pensé à Mamie.  Mamie prendra sa retraite au début de l’été 2017.  Mais en attendant, elle doit toujours aller travailler.  Mamie aime bien tricoter dans le métro en se rendant au boulot ou en rentrant à la maison.  Je voulais lui offrir un cadeau en rapport avec le tricot.  En furetant sur Pinterest et Etsy, j’ai vu plein de jolis sacs pour tricoter sur le go.  Impossible de ne pas lui en faire un!  Par un heureux hasard, ça, elle n’en avait pas!!!

J’ai d’abord dessiné un patron, que vous trouverez plus bas.  J’ai recyclé une paire de jeans avec laquelle j’ai fait des patchworks pour l’extérieur du sac.  La doublure est fait d’un coton aux imprimés de plumes colorées que j’ai acheté chez Tonitex.

Note:  Après avoir cousu beaucoup de ces sacs, j’ai trouvé une autre façon, à la fois plus simple et plus rapide.  Je change donc mon couturiel pour vous expliquer cette méthode. 

Êtes-vous prêtes à commencer?

J’ai baptisé mon sac le Tricot Voyageur. Le compagnon idéal des tricoteuses et des crocheteuses toujours en mouvement!  Ce petit bijou de Tricot Voyageur est en un sac complètement réversible.  Un 2 en 1!  Merveilleux!
Le patron Tricot Voyageur est en format pdf.

Téléchargez-le, puis ouvrez-le dans Adobe Reader. Imprimez-le en taille réelle. Après l’impression du patron, vous pourrez vérifier son exactitude en mesurant les lignes de référence de 2″ (5 cm) sur les côtés.
Découpez sur les lignes de contour noires. Alignez les pièces du patron côtes-à-côtes et collez-les avec du papier adhésif.
Les valeurs de couture d’1/4″ (6 mm) sont incluses.
Privilégiez les tissus comme le denim, le twill… Épais, mais pas trop, parce qu’autrement votre machine aura de la difficulté à coudre les épaisseurs de tissus.
Au besoin utiliser une aiguille à jeans grosseur 14.
Si vous optez pour des cotons plus léger, vous devrez entoiler vos pièces de tissu.

Taillez 4 pièces de tissus.

Comme montré ici sur les photos un et deux, vous devez coudre séparément la doublure, puis le tissus extérieur.  Posez les pièces de tissus endroit sur endroit. Cousez le haut du sac (côté court) à 1/4″ (6 mm).

Une bonne chose de faite!  Le fun peut enfin commencer!

Posez la doublure et le tissu extérieur ensemble, endroit sur endroit.  Puis, assemblez-les en faisant une couture d’1/2″ (13 mm) de chaque côté, telles qu’illustrées sur la photo numéro quatre (4).

Losque vos deux coutures sont faites, crantez les courbes.

Retournez votre ouvrage sur l’endroit.  Puis, placez la doublure endroit sur endroit et faites de même pour le tissu extérieur. (Photo 5)Après avoir épinglé tout le tour, faites une couture d’1/4″ (6 mm) sur le contour, comme illustré sur la photo numéro sept (7).  Il faut laisser une ouverture pour retourner l’ouvrage sur l’endroit.Retournez votre ouvrage sur l’endroit.  Placez bien la doublure dans le sac.  Au besoin, pressez ou épinglez la doublure autour des ouvertures, puis, faites une piqûre à 1/4″ (6 mm), comme sur la photo numéro neuf (9).Refermez l’ouverture en cousant au point invisible.  J’ai trouvé un tutoriel (en anglais) sur Youtube vraiment bien fait.  Les images parlent d’elles-même.

Votre sac Tricot Voyageur est terminé, prêt à être utiliser ou à offrir!
Très beau!
Le sac Tricot Voyageur terminé mesure 5″ (12,5 cm) au poignet, par 14″ (35,5 cm) de hauteur, par 11″ (28 cm) de largeur.  Il peut facilement contenir deux balles de laine et des aiguilles à tricoter circulaires.

Offrez-le à une tricoteuse voyageuse que vous aimez.  Elle pourra faire cliqueter ses aiguilles partout; dans le métro, en bus, en voiture (mais pas au volant), en patientant dans une salle d’attente, en pause au boulot…  Ou une tricoteuse patate de sofa, elle aussi mérite un sac.   Si ça peut lui éviter que son chat vienne jouer dans sa laine et tout mêler…

Je suis très contente de partager le patron de mon petit sac Tricot Voyageur avec vous.  J’espère que mon couturiel est clair et bien expliqué.  Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Si vous désirez partager le patron, je vous demande de le faire en mettant le lien de l’article, pas celui du document pdf.

***Mise à jour***

Un étui à aiguilles à tricoter circulaires assorti ça vous dit?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer Mon couturiel détaillé Toutes douillettes les aiguilles à tricoter vous montre comment faire un étui accordéon.

À bientôt!
Marmaille 😉

Enregistrer

Doux et chaud le tartan!

imag1246Il ne reste qu’une semaine au mois d’octobre et le froid s’installe déjà.  Lorsque l’automne nous prépare à l’hiver, on cherche inévitablement la chaleur.  Parce qu’il faut le dire; y fait frette!  Les températures qui avoisinent le 0 °C, nous forcent à nous habiller plus chaudement.

Fort probablement à cause de la série Outlander – Le chardon et le tartan, les blanket scarf,  ces grandes écharpes aux motifs de tartans sont très à la mode.  On en voit partout!  Elles sont belles ces écharpes.  Elles ont l’air chaudes et confortables.  Des cocons à porter autour du cou.

Vu la frénésie pour ces beaux plaids, les boutiques nous attendent de pied ferme.  Elles ne sont tout de même pas données surtout quand on s’aperçoit qu’elles sont faites d’acrylique, ou de polyester.  J’ai horreur de payer pour un vêtement que je pourrais faire moi-même avec une étoffe de meilleure qualité pour un moindre coût.  Donc, je n’ai pas succombé à la tentation.

Aujourd’hui, j’ai profité de mon après-midi sans marmaille pour aller acheter des tissus pour un projet de couture que je vous dévoilerai prochainement.  J’aime faire le tour des magasins de tissus, toucher les étoffes, découvrir des trésors cachés.  Mon expédition plus tôt en journée ne fait pas exception.

En entrant chez Goodman, sur la rue St-Hubert, les étoffes en laines étaient les vedettes.  Elles étaient belles, mais pas de coup de cœur.  Je m’enfonce plus loin  dans cette caverne d’alibaba et je tombe sur un beau tartan complètement différent des autres.  Coup de foudre instantané!  Croyez-moi, l’objet de ma convoitise avait beau être juché haut, j’ai trouvé un moyen pour me l’approprier.imag1236Un beau plaid en laine qui deviendra une écharpe couverture aussi belle que chaude.imag1237Du rouge, du bleu, du rose.  Totalement différent de ce que les fashionistas en herbe portent.  Parfait!  Mais combien je devais faire couper pour mon projet?  La gentille dame m’a conseillé un mètre et demi.  Le plaid fait 60 po (1, 53 m) de large.  C’est un avantage par rapport à la flanelle qui  est plus étroite avec ces 42 po (106 cm).  J’aurai donc un très grand carré.

La plus part des tutoriels que j’ai lu après mon achat traitaient des blanket scarf faites de flanelle.  Les blogueuses recommandaient en moyenne deux verges et demi (2, 30 m) de tissus.  Mon plaid est plus large et la laine est plus épaisse que la flanelle.  Ce sont des facteurs important à considérer.

Confectionner une écharpe couverture est très facile.  Avant toute chose, on ne touche pas les lisières.  Par contre, on taille dans le sens de la trame,  bien droit, le haut et le bas.  Guidez-vous à l’aide des lignes du motif de votre plaid.  Vous aurez un carré de 60 x 60 po (1, 50 m x 1, 50 m)pageDans ce cas-ci ce n’était pas une étape superflue.  C’était croche sans bons sens.

Avant d’effilocher un peu mon tissu pour la finition, j’ai fait une couture au point zig zag en trois étapes sur les bords vifs de mon plaid, d’une lisière à l’autre.  Certaines recommandaient d’utiliser un colle à tissu du genre Fray stop, mais je ne suis pas fan de ce genre de produit, ni de son application.catsLe but de ces deux coutures est d’éviter que toute l’écharpe ne s’effiloche.  Ce sera un effilochage contrôlé.  J’allais oublier: faites un point d’arrêt au début et à la fin de chacune des coutures!

Pour la finition, on prend un découvit ou une épingle droite et on tire sur les fils de trames jusqu’à la couture.cats1C’est une tâche assez rapide à faire.  Travaillez sur l’envers du tissu, vous verrez mieux les fils à détacher.

Terminé!imag1247L’écharpe couverture en laine est très grande.  Elle peut se porter autour du cou en foulard, sur les épaules comme un châle, sur la tête à la manière d’un voile…  ses utilisations sont presque infinies.

Si on parle de coût, je vous dirai qu’en aucun cas, vous n’aurez une écharpe couverture en laine de cette qualité pour moins de 30$ en magasin.  Ce que j’y ai vu est fait de tissus synthétiques et se vend entre 20 et 30$.  Alors qu’une écharpe en laine comme celle-ci coûte au bas mot 65$, voir plus.  Encore là, elle sera moins grande.  Pour le prix du synthétique vendu en magasin vous pouvez avoir de la fibre naturelle.  Si vous optiez pour de la flanelle, qui est en fait du coton, autre fibre naturelle, le prix serait encore moindre.

Finalement, j’aime beaucoup mon gros foulard en tartan.  Il est unique.  Il est chaud et confortable.  Je pourrai encore le porter quand les plaids seront redevenus out.  Mais ça revient toujours.  En fait ça ne se démode jamais!  Pour moi, la preuve est faite, matière naturelle et fait main sont gages de qualité et d’économie.

J’espère que les explications de mon couturiel sont claires et que vous aussi porterez fièrement votre écharpe les jours de grands froids.  Je vous laisse, Jamie Fraser m’attend dans mon plaid.  Bye-bye Claire!

À bientôt!

Marmaille 😉