L’adorable Domi sweatpants de Sofilantjes Patterns

Je ne sais pas pour vous, mais chez nous l’année 2016 a été très occupée. Des rendez-vous, des activités, un camp de jour, des ateliers… je n’ai pas vu le temps passer. Pourtant, le temps m’a souvent manqué. J’avais un agenda très chargé. Quand on est aussi pris par des obligations on met des choses de côté. Mon levain dort depuis des semaines. Les projets de couture, remis à plus tard.
Pendant ce temps, la marmaille grandit. Un matin on s’aperçoit que notre petit a de l’eau dans la cave avec ses pantalons. Il faut aller magasiner, parce qu’on a pas le temps de coudre.
Mais, au magasin, je me heurte toujours aux mêmes problèmes. Rien dans les tailles qu’il me faut, ou je n’aime pas ce que je trouve. Alors, je n’achète rien.

Mon petit chat sauvage m’a fait le coup. Un matin, tout était devenu trop court. J’ai bien fini par lui trouver quelques jeans, mais ce n’était pas assez. Heureusement, j’ai pu profiter des congés des Fêtes pour faire un peu de couture. Ben beaucoup de couture. Le sac TRICOT VOYAGEUR. Puis, l’étui pour aiguilles à tricoter circulaires. Enfin, des minis bobettes.

Hier et aujourd’hui, j’ai cousu de jolis sweatpants pour mon petit chat sauvage. C’est au hasard de mes recherches que j’ai trouvé Sofilantjes patterns, une compagnie de patron de couture indépendante.
Mais c’est avec le patron du Domi Sweatpants que je suis tombée en amour.
On l’achète pour l’utiliser longtemps à cause de son très grand choix de grandeurs qui passe de 12 mois à 14 ans. C’est un modèle de pantalon unisexe sur lequel on a deux options de poches; rondes ou carrées. Trois longueurs; pantalon, capri (3/4) ou bermuda. On peut mettre un cordon à la taille élastiquée ou non.
Comme mon petit chat sauvage a besoin de pantalons c’était le prétexte parfait pour acheter le patron en pdf. La taille élastique lui permet de descendre elle-même son pantalon pour aller faire pipi sur le pot. Le pantalon est taillé près du corps. Et, j’adore les poches rondes.
Le patron du Domi sweatpants s’utilise autant pour les garçons que les filles et tout au long de l’année à cause de ces trois longueurs. Un super investissement.

J’ai fait deux pantalons en taille deux ans pour mon petit chat sauvage. Les voici: le premier en coton ouaté bleu acier Les détails de la poche Le deuxième pantalon fait d’un mélange de polyester vieux rose Détails de la poche Je me promets de lui en faire un avec ce tissu aux imprimés Incas très flash que Mamie avait dans sa réserve depuis quoi?  Les années 80?

Sofilantjes fait des patrons intelligents. Pour les tailles 12 mois à quatre ans, ils ont prévu assez de place aux fesses pour les porteurs de couches, même les lavables. Pour toutes les tailles, un extra a été prévu pour la croissance des enfants. On choisit la taille d’après le tour de hanches et la longueur de l’intérieur de la jambe (inseam). J’ai bien fait de me fier à leur charte de grandeurs et de confectionner mes pantalons en taille deux ans. Mon petit chat sauvage a bien assez de longueur pour grandir avant que je doive en faire plus grand. Par contre, j’ai coupé mon élastique plus court. Je calcule toujours 80% de son tour de taille.
On peut imprimer le patron selon taille dont on a besoin. Option que j’apprécie beaucoup.
Le tutoriel est imagé par des dessins. Pas toujours clair; avec des dessins de couture qui ne sont pas à l’endroit mentionné dans les explications écrites. Franchement ça prête à confusion. Je couds où? À 3/8″ (1 cm) ou sur le bord?
Ce que j’ai trouvé bizarre c’est de tout coudre au point zigzag. Je ne comprends pas pourquoi. Alors d’après ce que je devais coudre je choisissais entre point droit et zigzag. De toute façon je repasse toujours à la surjeteuse.
La réalisation du pantalon est rapide et facile même si on a jamais fait de poches rondes.
On pourrait presque tout faire le pantalon à la surjeteuse. Celles qui ont une cover stitch pourront s’en servir.

Marmaille et talons hauts donne une note de 4/5 pour le patron Domi sweatpants de Sofilantjes.
Les pour:
Patron unisexe
Large éventails de grandeurs
Options de poches
Options de longueurs
Utilisable en toutes saisons
Patron intelligent: espace et longueur
Impression selon grandeur
Coupe près du corps
Couture rapide
Beaux pantalons
Permet d’utiliser surjeteuse et cover stitch
Économique

Les contres:
Explications et dessins du tutoriel parfois contradictoires
Tutoriel prête parfois à confusion
Toutes les coutures au point zigzag (?)

Ça été un plaisir de coudre ces pantalons et je le ferai encore. Pour l’été je compte bien essayer les capris et les bermudas. Je pourrai également faire des pantalons pour 3nager avec ce patron. Les options sont presque infinies. C’est un patron que je n’hésite pas à recommander, même si les explications ne sont disponibles qu’en deutch ou en anglais. C’est en faisant mon premier sweatpants que j’ai compris pourquoi tant de mamans couturières l’ont adoptés. Ce patron est bien fait et donne de beaux résultats. Laissez-vous tenter, vous l’aimerez à coup sur!

À bientôt!
Marmaille 😉

***NDLR***
La rédaction n’a reçu aucune compensation de quelque nature que ce soit de la part de Sofilantjes patterns. Marmaille et talons hauts a testé ce patron et n’exprime que son avis de consommatrice.

Enregistrer

Toutes douillettes les aiguilles à tricoter


Dans Tricot sur le go! publié hier, je vous avais écrit que j’allais vous écrire un couturiel pour faire un joli étui pour ranger les aiguilles à tricoter circulaires. Celui que vous voyez sur la photo a été donné en cadeau à mamie avec son sac Tricot Voyageur.
Je trouvais que c’était le complément idéal. Ça non plus, mamie n’en avait pas!

Le modèle que j’ai créé est une pochette accordéon à six compartiments qui font 3″ x 7″ (7,5 x 18 cm). L’intérieur est en coton et pour l’extérieur j’ai recyclé la jambe d’une paire de jeans. J’ai mis deux boutons pressions à hauteurs différentes pour une fermeture ajustable. L’étui fermé mesure d’après mon souvenir 7,5″ ou 8″ de long par environ 3,5″ de large (19 – 20 cm x 9 cm).

Mais avant d’arriver à ce résultat, j’ai galéré. Beaucoup galéré! Je pensais faire une bonne chose en travaillant avec ce tutoriel. Mais ça ne donnait pas du tout ce que je voulais. J’avais beau couper plus grand, je n’arrivais à rien, sauf gaspiller du tissu.
Puis, en jasant avec Metal Ado il me dit simplement: -« Ben commence par le côté court à la place. » Mouais… J’me suis dit que pour faire exprès mon brain de fils devait avoir raison.
Il avait totalement raison!

Cet étui vous intéresse? Je vous explique tout de suite comment le réaliser. Il y a beaucoup d’étapes, mais c’est facile.

Taillez un grand rectangle de tissu de 22″ x 30″ (56 x 76,5 cm). Toutes les coutures sont au 1/4″ (6mm).
Endroit contre endroit, cousez les deux côtés de 22″ (56 cm) ensemble. Puis, placer la couture au milieu, bien centrée, et pressez-la, ouverte, au fer.Enregistrer Faites une couture à une extrémité pour fermer l’ouverture. Fermez l’autre extrémité que partiellement. Vous aurez besoin d’une ouverture pour retourner votre rectangle sur l’endroit. Pressez vos deux dernières coutures.

Enregistrer Pliez votre rectangle en deux, couture contre couture, puis cousez. Vous aurez un rectangle d’environ 10,5″ x 29,5″ (16,5 x 35 cm).
Divisez l’espace de la pliure à la couture en trois sections égales. Faites une couture sur chaque ligne tracée de façon à obtenir trois canaux comme ceci: Placez les coutures et la pliure une sur l’autre, au milieu, de façon à former un accordéon Faites une piqure à 1/8″ (3 mm) de chaque côtés des trois sections Vous obtiendrez ce petit accordéon Mettez votre accordéon de côté. Nous allons maintenant nous attaquer à la partie extérieure de la pochette.

Dans le tissu de votre choix, taillez deux rectangles de 4″ x 19″ (10 x 48 cm) et un petit rectangle d’1″ x 2″ (2,5 x 5 cm). Sur l’endroit, marquez l’emplacement des boutons pressions femelles, à l’une des extrémités du rectangle.J’ai posé mes deux boutons pressions femelles vers l’extérieur à 1 1/4″ et 2 1/2″ (3 et 6 cm)

EnregP      PPPPPPPPrenez votre autre pièce de tissu.  Placez votre accordéon dessus, sur l’endroit du tissu.  La couture de l’accordéon doit être dessous.  Elle sera complètement cachée.  Positionnez l’accordéon à 1/2 ou 3/4″ (1,2 ou 2 cm) du bord.  Puis cousez-le à la pièce en jeans en passant dans la ligne de surpiqure, un stitch in the ditch.  (Dans la dernière section.) Parfait!

Posez votre autre pièce de jeans par dessus, endroit contre endroit.  Mais faites attention à l’emplacement de vos boutons pressions.  Épinglez, puis cousez.  Laissez une ouverture au bout. Si vous avez arrondi la partie du rabat, faites des crans.Cela vous semblera difficile, voir impossible, mais retournez votre ouvrage sur l’endroit.Faites une piqure sur le contour.Pliez les bords vifs de l’ouverture d’ 1/2″ (13 mm).  Pressez au fer.  Refermez l’extrémité avec une petite couture à la main.Au point invisible, cousez les deux pans de la pochette accordéon au tissu extérieur de la pochette.Joignez les extrémités du compartiment du dessus en faisant quelques points à la main.Vos six compartiments en accordéon sont créés.Posez le bouton pression côté mâle à l’intérieur de l’étui, à 1″ (2,5 cm).

Pliez en deux et fermez le rabat.  Votre étui est terminé. Un ensemble cadeau parfait pour la tricoteuse!

J’aime cette façon simple de faire des compartiments accordéon.  Encore faut-il avoir la bonne marche à suivre.  C’est grâce à Metal Ado si mon projet a pu aboutir.

Je suis très contente du résultat, c’est un bel étui.

Pour terminer, j’espère que mon couturiel est compréhensible et mes explications claires.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de vous aider.

À la prochaine!

Marmaille 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer